Noticias frescas

Archivo de etiquetas: Eve

Mettre fin à une année de pirates

7 de enero de 2010

«Seuls 11 pays sont responsables de 95% du chalutage en profondeur, et l’Espagne est le principal pays qui réalise ce type de pêche. »
Sebastián Losada, responsable de la campagne Océans de Greenpeace.

Scampi_prawnsVoir nos pêcheurs expérimentés dans les eaux internationales luttant contre les éléments (acceptant éléments tels que les pirates de bas étage) nous tient à votre situation. C’est un travail difficile, dangereux et mal payé. Et quand nous nous sentons désolés pour les gens, nous courons le risque d’être partisan, ne sachant pas si leur travail est bénéfique à l’humanité. Parce que pas tous les types de pêche sont positifs, parce qu’en Espagne, reine de la drague, il ya des pirates, mais autres. Par conséquent, avant de changer cette année, j’ai fait quatre réflexions avant le dernier tour Gourmet Christmas:
Fruits et légumes frais hors saison ne sortent pas de nulle part. L’équilibre des écosystèmes est fondé sur le respect des cycles de la nature.

• Les chaînes alimentaires sont essentielles pour la survie de toutes les espèces. Exemples: la surexploitation des crevettes éliminera des dizaines d’espèces marines, si le thon est éteinte, nous côtes seront comblés avec des méduses (l’un des principaux aliments de thon).
Les produits dérivés de la pêche tenable, reconnus par un phoque internationale, sont difficiles de trouver en Espagne. Pour pouvoir acheter avec une conscience on doit pousser les deux, gouvernements et points de vente.
• Examinez votre table de cette année. Le luxe n’existe pas, est une histoire pour nourrir l’ego.
Cooliflower fans, si vous avez atteint la fin de ce post, vous méritez un prix. Une grande chanson que appartient au beau film “Where The Wild Things Are”. Que 2010 soit infiniment mieux que l’année 2009. Tout est amour, un gros câlin.

Leer más

The end of a year of pirates

7 de enero de 2010

“Only 11 countries are responsible for 95% of trawling in depth, and Spain is the main country that performs this type of fishing.”
Sebastián Losada, head of Greenpeace’s oceans campaign.

Scampi_prawnsSeeing our experienced fishermen in international waters to combat the elements (accepting elements as pirates) their situation moves us. It’s a hard work, dangerous and poorly paid. And when we feel sorry for people, we run the risk of being partisan, not knowing if their work is beneficial to humanity. Because not all types of fishing are positive, because in Spain, queen of drag, there are pirates from another kind. Before changing this year, I left four reflections for the last Christmas Gourmet tour:
Fresh products out of season does not come from nowhere. The balance of ecosystems is based on respecting the cycles of nature.
• Food chains are essential for the survival of all species. If the shrimp is overfished it eliminates dozens of marine species, if the tuna is extinct our costs will be filled with jellyfish (one of the main food of tuna).
The sustainable fishing international seal is hardly used in Spain. To be able to buy with a conscience we must push governments and shops.
• Look at your table this year. The luxury does not exist, is a story to feed the ego. The luxury is unique and difficult to achieve happiness with consciousness as smooth as possible.

Cooliflower fans, if you’ve reached the end of this post, you deserve a prize. A great song belongs to the beautiful film “Where the Wild Things Are” to end the year. We hope this 2010 will be infinitely better than 2009. All is love, a big hug.

Leer más

Compartir este artículo :

The end of a year of pirates